Essais

La Pistis Sophia et la Gnose, aspects de l'ésotérisme chrétien

La Pistis Sophia et la Gnose, aspects de l'ésotérisme chrétien

 


Peu d'ouvrages sont autant ignorés que la Pistis Sophia, et pourtant rares sont ceux qui recèlent autant de profondeur.

Ce texte gnostique du IIIe siècle après Jésus-Christ peut être considéré, par son importance doctrinale et son authenticité, comme l'une des productions majeure de l'ésotérisme chrétien.

Constituée de discours adressés par Jésus à ses disciples, onze ans après sa résurrection, la Pistis Sophia évoque, en effet, les grandes questions métaphysiques relatives à l'origine des âmes, à leur aliénation par les puissances démiurgiques, à la connaissance des mystères en vue de leur libération.

Lire la suite : La Pistis Sophia et la Gnose, aspects de l'ésotérisme chrétien

Dieu, l'Homme, la Femme et le serpent

Dieu, l'Homme, la Femme et le serpent

 

 

La Genèse, premier livre de la Bible, est souvent considérée comme l’explication naïve des origines de l’humanité, des causes de ses tribulations. A cet égard, la vision moderne n’a guère progressé sur la lecture médiévale, favorisant sa tombée en désuétude par une succession caractéristique de contresens, de dérapages linguistiques, d’assimilations abusives aboutissant toujours à une grossière et pragmatique vision des faits.

Lire la suite : Dieu, l'Homme, la Femme et le serpent

La mort et les états posthumes

La mort et les états posthumes

 

Plus que tout autre, la question essentielle de la mort semble avoir fait naître les divergences les plus irréductibles entre les religions ; il paraît difficile à première vue d'établir un lien entre les espérances posthumes d'un chrétien et celles d'un bouddhiste tibétain, d'un juif, d'un hindou, d'un égyptien des temps pharaoniques.

Le présent ouvrage se propose de montrer que cette difficulté découle d'une méprise sur la nature des vérités énoncées, que les divergences sont le fait d'éclairages particuliers sur un même processus connu intégralement au départ, qu'enfin les espaces posthumes imaginés par les cultures traditionnelles procédent chacun d'un génie spécifique, sont comme les fruits différents d'un arbre unique, et ne se distingue qu'illusoirement suivant la condition et la conscience de chacun. Dans sa synthèse, cette étude tente de dégager les grandes lois qui président au devenir posthume, celles qui valent pour l'initié, le croyant et l'athée.

 

Lire la suite : La mort et les états posthumes

L'initiation chevaleresque dans la Légende Arthurienne

L'initiation chevaleresque dans la Légende Arthurienne

 

La Légende Arthurienne tient une place de choix dans la littérature médiévale et pourrait, à elle seule, donner une image assez exacte de ce que furent les principes de l'Initiation Chevaleresque dans l'histoire de la Tradition occidentale.

La trame de la légende n'a pas l'importance secondaire qu'on lui accorde généralement, mais elle constitue à elle seule un résumé de ce que nous pourrions appeler le Drame cosmogonique, en vertu des correspondances entre les ordres macrocosmique et microcosmique.

L'auteur s'attache à mettre ici en lumière l'extrême cohérence symbolique qui relie entre elles les légendes arthuriennes et ose des rapprochements avec d'autres légendes provenant d'Irlande , des Pays Nordiques, de la Grèce antique et de l'Inde. Son interprétation met en évidence l'aspect intemporel et permanent du mythe, celui qui peut résonner sur les structures profondes de l'Être et devenir véritablement "opératif".

 

Lire la suite : L'initiation chevaleresque dans la Légende Arthurienne

L'Apocalypse, son symbolisme et son image du monde

L'Apocalypse, son symbolisme et son image du monde

 

L'Apocalypse de Saint Jean, l'un des textes traditionnels les plus représentatifs de la tradition occidentale, est aussi, et généralement, d'un abord difficile. Pour cette raison, l'auteur s'est attaché à dégager le sens des principaux symboles du livre, leurs relations entre eux, leur intégration dans une conception métaphysique générale, et à rendre au message apocalyptique toute sa valeur traditionnelle et actuelle.

Véritable pont entre la tradition juive, la gnose et l'islam, empreinte des traditions indo-européennes sur l'évolution cyclique, l'Apocalypse offre une vision cosmogonique et eschatologique du monde, ainsi que de nombreuses données sur les signes des temps.

 

Lire la suite : L'Apocalypse, son symbolisme et son image du monde

Le mythe du retour dans l'Odyssée

Le mythe du retour dans l'Odyssée

 

 

Pour des raisons didactiques, l’exposé ne suit pas le déroulement homérique de l’Odyssée mais la chronologie réelle du périple initiatique qui s’établit suivant trois périodes : la rencontre avec les peuples et les géants (Kikones et Lotophages ; les Cyclopes et Polyphème ; l’île d’Eole ; Antiphatès et les Lestrygons) – l’attraction des puissances féminines (Circé, les Sirènes, Charybde et Skylla, Calypso, Nausicaa) – le retour à Ithaque (le massacre des prétendants, Pénélope). C’est à la succession logique des épreuves que le texte s’attache avant tout, pour en découvrir l’intelligence et l’argument.

 

Lire la suite : Le mythe du retour dans l'Odyssée

Siegfried ou les mystères du sacrifice

Siegfried ou les mystères du sacrifice

 

 

Courte étude analysant le symbolisme de la Chanson des Nibelungen, dans les versions allemande et scandinave.
C’est l’intégralité du mythe que le texte présent s’efforce de restituer, inégalement retransmis par la version nordique (archaïque) et la version allemande (d’esprit plus romancé, voire « courtois »). L’analyse s’attache au destin du héros à travers les épisodes successifs des exploits de son père Siegmund, du rapt de l’Or, du meurtre du Dragon, du réveil de Brünehilde, de son entrée chez les Nibelungen, de son meurtre et du mariage de Kriemhilde avec le roi des Huns.

 

Lire la suite : Siegfried ou les mystères du sacrifice